Les nouvelles conditions imposées par YouTube en matière de vidéos éligibles à la publicité bouleversent la mécanique financière de la plate-forme. Au grand dam de ses Youtubeurs.

Ça chauffe dans le monde lucratif des Youtubeurs. D’importants changements dans le règlement appliqué aux vidéos rémunérées, effectifs depuis quelques jours, ont déclenché l’ire de toute une partie des utilisateurs disposant d’une chaîne YouTube plus ou moins rentable.

Ceux qui monétisent leurs vidéos ont d’abord été informés par une simple notification que leurs contenus n’étaient plus compatibles avec la publicité sur YouTube – car « inappropriées à la diffusion de publicités » –. Ils ont maintenant obtenu quelques éclaircissements. YouTube vient en effet de mettre à jour ses « Conditions d’utilisation relatives aux vidéos monétisées », qui stipulent que certains types de contenus sont désormais inconciliables avec des rentrées d’argent.

Ces derniers jours, une flopée de vidéos déjà en ligne sur les chaînes de Youtubeurs se sont tout simplement vues « démonétisées », c’est à dire sans publicité.

Les nouvelles conditions imposées par YouTube en matière de vidéos éligibles à la publicité bouleversent la mécanique financière de la plate-forme. Au grand dam de ses Youtubeurs.

Ça chauffe dans le monde lucratif des Youtubeurs. D’importants changements dans le règlement appliqué aux vidéos rémunérées, effectifs depuis quelques jours, ont déclenché l’ire de toute une partie des utilisateurs disposant d’une chaîne YouTube plus ou moins rentable.

VOIR AUSSI : YouTube serait-il en passe de devenir un véritable réseau social ?

Ceux qui monétisent leurs vidéos ont d’abord été informés par une simple notification que leurs contenus n’étaient plus compatibles avec la publicité sur YouTube – car « inappropriées à la diffusion de publicités » –. Ils ont maintenant obtenu quelques éclaircissements. YouTube vient en effet de mettre à jour ses « Conditions d’utilisation relatives aux vidéos monétisées », qui stipulent que certains types de contenus sont désormais inconciliables avec des rentrées d’argent.

Ces derniers jours, une flopée de vidéos déjà en ligne sur les chaînes de Youtubeurs se sont tout simplement vues « démonétisées », c’est à dire sans publicité.

zvr
Votre Réaction

Note Cet Article

2.2Note Finale
Note des lecteurs: (5 Votes)